top of page

Mobilités internes géographiques : les avantages pour les employeurs multi-sites

Dernière mise à jour : le 9 juin 2023.


La mobilité interne géographique consiste à aider un salarié à changer d’établissement au sein d’une même entreprise. Quand cette mobilité géographique réduit le trajet domicile-travail, elle permet de réduire l’absentéisme et le turn-over.


Logiciel RH de gestion des mobilités internes géographiques, 1km à Pied vous détaille les avantages de rapprocher vos salariés plus près de chez eux.

Avant Après optimisation du dispatch de vos salariés


La mobilité interne géographique : c’est quoi ?


La mobilité interne

La mobilité interne englobe différentes pratiques telles que la gestion des talents, le recrutement interne, la promotion interne, le changement de poste et la reconversion professionnelle (source). Il existe différents types de mobilités internes en entreprise, avec différents enjeux :


  • La mobilité de carrière (verticale, horizontale, ou transversale) : la mobilité horizontale ou transversale se caractérise par un changement de poste de même niveau hiérarchique au sein de l’entreprise. Au contraire, la mobilité verticale se caractérise par une montée en compétence pour le salarié, avec un mouvement vertical dans la hiérarchie de l’entreprise, qui le responsabilise davantage.


  • La mobilité géographique : elle se caractérise par un changement de lieu de travail vers un autre établissement, généralement plus proche du lieu de résidence du salarié. C’est elle qui nous intéresse ici. Le trajet domicile-travail est un facteur clé dans la qualité de vie au travail des salariés. En offrant des opportunités de mobilité géographique, les entreprises peuvent réduire la distance domicile-travail et améliorer l'équilibre entre la vie professionnelle et personnelle des employés. La mise en place de clauses de mobilité de 25 km peut permettre de rapprocher les salariés de leur lieu de résidence, réduisant ainsi les temps de trajet et favorisant leur bien-être. Cette mobilité géographique contribue également à la réduction de l'empreinte carbone, en encourageant des déplacements plus courts faisables potentiellement à pied ou à vélo.

Logiciel 1km à Pied de mobilité géographique
Module de Mobilité interne géographique du logiciel "1km à Pied"


La mobilité volontaire/subie

La mobilité géographique peut être volontaire ou subie, qu’elle soit initiée par le salarié (réponse à une offre interne, lors d’un entretien annuel ou professionnel) ou par un tiers, tel que le manager ou le responsable de gestion des ressources humaines. En effet, le fait que la mobilité soit pilotée par un tiers n’en fait pas forcément une mobilité subie.

Mobilité volontaire

Mobilité subie

​Demandée par le salarié ou

proposée par l’employeur

​Initiée par un tiers

​Peut rapprocher le salarié de son lieu de domicile

​Peut potentiellement éloigner le salarié (mutation, etc)

Ex : un responsable RH identifie une mobilité interne qui permettrait au salarié d’avoir un trajet domicile-travail plus court grâce à 1km à Pied.

Ex : un responsable RH demande à un salarié de prendre un poste pour renforcer une équipe grâce à la clause de mobilité de 25 km.

Autrement dit, la mobilité n’est pas subie quand elle profite directement au salarié.

Et ce quelque soit le processus de mise en œuvre (voir la dernière partie sur “comment mettre en œuvre la mobilité interne géographique”).



Déployer la mobilité interne géographique pour votre entreprise



Comme expliqué dans la vidéo ci-dessus, la mobilité interne géographique a de nombreux avantages. Vous pourrez ainsi réaliser des économies financières liées à :

  • La réduction du turn-over :

Toutes les études le prouvent : plus vos salariés auront des trajets courts, plus ils auront de chances de rester au sein de votre entreprise ! D’après une étude RégionJob, “4 Français sur 10 se disent prêts à déménager pour se rapprocher de leur travail”. A l’inverse, “près de 3 sur 4 pourraient changer d’emploi pour se rapprocher de leur domicile”. En effet, l’engagement et la fidélisation des salariés sont des préoccupations majeures pour les DRH (direction des ressources humaines) et la direction.

👉 Par exemple, chez un client 1km à Pied, une chargée RH appelle une employée de terrain pour lui proposer une mobilité interne géographique de rapprochement de domicile. L’employée lui répond que cette proposition tombe à pic car elle comptait démissionner quelques jours plus tard pour trouver un travail plus près de chez elle.

"Votre proposition tombe à pic car je comptais démissionner dans quelques jours".
  • La réduction de l’absentéisme :

Un temps de trajet plus long augmente aussi l’absentéisme au travail. D’après une étude de l’IFOP en 2018, 82% des Français estiment ressentir au moins les conséquences négatives suivantes, à cause des transports : “fatigue physique (72 %), stress (68 %), lassitude morale » (65 %) et « remise en question de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle » (56 %).


correlation entre le nombre de jours d'arrets et le temps de trajet pour se rendre au travail
Source : Enquête Ifop pour DIOT SIACI : les salariés et l’absentéisme au travail, février 2022.
  • Une meilleure stabilité et efficacité au sein de votre équipe :

Vous n’aurez également pas à former et remplacer vos salariés si une bonne mobilité est en place.

  • Une flexibilité accrue des salariés sur les heures supplémentaires :

Un salarié qui a 1 heure de trajet par jour, est moins volontaire pour réaliser une heure sup’ au pied levé, tandis qu’un salarié qui habite à proximité en aura plus la possibilité.

  • Une meilleure circulation des bonnes pratiques :

Si un salarié arrive d’un magasin où il y avait des bonnes pratiques, il va suggérer d’adopter cette bonne pratique qu’il a expérimenté plus tôt.


  • Une amélioration de la marque employeur !

Gérer la mobilité, c’est être une entreprise engagée en termes de QVT (qualité de vie au travail) et de RSE ! Réduire les distances, c’est permettre une mobilité plus saine et décarbonée.




Déployer la mobilité interne géographique pour les salariés


Déployer la mobilité interne géographique pour les salariés


Vos salariés bénéficieront d’une meilleure qualité de vie grâce à :


  • La réduction des temps de trajet :

Nous le savons, une augmentation de la durée des déplacements quotidiens domicile-travail entraîne des conséquences significatives sur le bien-être des salariés au travail. Les salariés qui disposent de plus de 40 minutes de trajet Domicile-Travail chaque jour sont sujets à un risque de turn-over et d’absentéisme accru, se sentent moins bien au travail et se projettent moins. En privilégiant les mobilités internes, vous garantissez à vos salariés des temps de trajets plus courts, qu’ils pourront économiser en temps de sommeil!

  • Un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle :

Mieux vaut les muter plutôt qu’ils démissionnent ! En travaillant plus proche de chez eux, les salariés s’assurent une meilleure qualité de vie au travail, liée à des horaires plus “normaux”


  • Une diminution de la fatigue et du stress :

Le temps de trajet pour les conducteurs réguliers à un impact important. Selon une enquête OpinionWay lancée par la Prévention Routière en 2016, les conducteurs réguliers ayant plus d’1h de trajet chaque jour sont 35% “souvent stressés”, contre seulement 17% chez les conducteurs ayant moins de 30min de trajet chaque jour. Souvent liée à l’exposition au risque routier, la mobilité interne géographique réduit considérablement le temps de trajet, et donc le stress.


Déployer la mobilité interne géographique pour l’environnement


  • Diminution de la pollution sonore :

D’après une enquête TNS – SOFRES réalisée par le Ministère de la Transition écologique en 2010, pour 54 % des Français, le bruit des transports (trains, avions, circulation…) est la principale source de nuisance, loin devant les bruits de comportements qui gêneraient 21 % de la population.

  • Diminution des rejets de CO2 :

Alors que le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France, avec 39 % des émissions totales de GES (ADEME), la voiture reste toujours (de loin) le premier moyen de transport en France pour se rendre sur son lieu de travail (65%).

Une réduction de la distance domicile-travail liée à une mobilité géographique assure, au salarié et à l’entreprise, une réduction considérable de leur empreinte carbone (et la planète en a besoin!). Moins de longs trajets pour rejoindre son entreprise veut dire moins de particules fines rejetées dans l'atmosphère.



Avant de recruter, faites des heureux en interne


D'après une étude l'IFOP, réalisée en 2020, 59% des moins de 35 ans seraient prêts à accepter une baisse de salaire de 5% en contrepartie de bureaux plus accessibles (moins de 20 minutes de chez eux). De plus, la distance d'un lieu de travail est devenu un frein à l'embauche ces dernières années, puisque des actifs en recherche d'emploi sont prêts à refuser une offre si le site est situé trop loin de chez eux. La question du rapprochement des employés et des agents de terrains plus près de leur domicile est donc essentielle pour les employeurs et doit être considérée lorsque cela est possible.


Il faut également garder en tête que, par définition, les employés de terrain ne sont pas éligibles au télétravail et donc ne peuvent pas diminuer la fréquence de leurs trajets Domicile-Travail.


Alors que de nombreuses études montrent les bienfaits de la réduction des trajets quotidiens des employés, pensez d'abord à rapprocher vos salariés de leur foyer !

Economies Financières

Qualité de vie au travail

Productivité

Environnement

Réduction du turnover

Meilleur équilibre pro-perso

Plus de stabilité et d'efficacité dans l'équipe

Réduction de votre empreinte carbone

Réduction du besoin de remplacement & de formation

Moins de fatigue et de stress

Plus de flexibilité sur les heures sup

Réduction des particules fines

Réduction du besoin de remplacement & de formation

Réduction du risque routier

Plus d'engagement dans la vie de l'équipe

Réduction de la pollution sonore


Concrètement, comment mettre en œuvre la mobilité interne géographique ?


Tout d’horizon sur les processus et outils à disposition des employeurs.

La mise en place d'une politique de mobilité interne est plus aisée lorsque cette dernière est encouragée et valorisée par les services de gestion des ressources humaines (RH) et les managers de proximité (et qu'elle fait partie intégrante de la culture de l'entreprise!).


  • Pour faciliter la mobilité professionnelle au sein de leur entreprise, certaines sociétés optent encore pour une négociation individuelle pour chaque salarié plutôt qu'un accord collectif. Elles ont ainsi recours aux clauses de mobilité* ou à la modification du contrat de travail.

​*Clause de mobilité : Disposition prévue dans le contrat de travail ou la convention collective permettant à l'employeur de modifier le lieu de travail d'un salarié sans obtenir son consentement préalable.


Cependant, cette méthode individuelle présente l'inconvénient majeur d'être tributaire de la décision du salarié, qui peut refuser le changement de lieu de travail. Dans ce cas, l'entreprise doit soit maintenir les conditions antérieures du contrat de travail, soit licencier le salarié avec un motif valable. Pour éviter ces désagréments, il est préférable d'organiser la mobilité de manière collective.


  • En effet, il peut être préférable d'opter pour un accord collectif de travail dédié à la mobilité grâce au dialogue social (négociation entre les représentants des salariés et l’employeur).

💡Dans tous les cas, un diagnostic des trajets prêt en 48H est un prérequis nécessaire à tout plan de réaffectation. Faites chiffrer et identifiez les réaffectations possibles pour chaque salarié !


Alors, prêts à mettre le pied à l'étrier ?

​Notre bureau d'étude mobilité, spécialiste de la démobilité en entreprise peut se charger de réaliser votre étude de dispatch optimal des employés de terrains. 1 km à pied analyse votre fichier RH anonymisé, et vous propose un audit mobilité, adapté à votre structure et livré en 48 H comprenant :

  • un diagnostic des trajets domicile-travail des salariés en fonction de leur mode de déplacement,

  • les économies potentielles (en temps, en argent, en kilomètre, en CO2),

  • 12 plans d’action détaillés,

  • 4 enquêtes ciblées (marche, vélo, TeC, covoiturage),

  • un annuaire des solutions alternatives à la voiture ,

  • une estimation du retour sur investissement,

  • un kit de communication pour informer vos salariés.


Contactez-nous par téléphone :

03 68 78 04 49




A très vite !

L'équipe 1km à Pied









Questions fréquentes :


Comment mêler gestion des talents et mobilité interne ?

La gestion des ressources humaines joue un rôle essentiel dans l'identification et le recrutement de talents au sein d'une entreprise. Le recrutement interne offre de nombreuses opportunités pour promouvoir les employés talentueux et favoriser leur évolution professionnelle. En offrant des possibilités de changement de poste et de reconversion professionnelle, les organisations peuvent exploiter pleinement le potentiel de leurs collaborateurs et garantir une rétention efficace des talents.


Mobilité de Carrière et épanouissement personnel :

La mobilité de carrière, qu'elle soit verticale, horizontale ou transversale, offre aux employés des possibilités d'évolution et de développement professionnel au sein de l'entreprise. Les promotions internes permettent de reconnaître les compétences et le potentiel des collaborateurs, tout en renforçant leur engagement et leur fidélité envers l'organisation. En encourageant la mobilité de carrière et en offrant un accompagnement adéquat, les responsables de gestion des ressources humaines peuvent créer un environnement propice à l'épanouissement professionnel des salariés.


Quelle gestion des resources humaines pour augmenter l'engagement ?

La gestion des ressources humaines, sous la responsabilité des professionnels tels que les responsables RH et les DRH, est un pilier central pour favoriser l'engagement et la fidélisation des salariés. En mettant en place des politiques RH axées sur la qualité de vie au travail (QVT) et la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), les entreprises peuvent créer une marque employeur attrayante et démontrer leur engagement envers leurs collaborateurs. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) permet d'anticiper les besoins en compétences et de favoriser la mobilité interne, tout en veillant à une gestion équitable des carrières.


Quel rôle joue la GEPP (anciennement GPEC) dans la gestion des carrières et de la mobilité ?

La gestion des carrières et de la mobilité est un enjeu majeur pour les entreprises souhaitant favoriser l'évolution professionnelle de leurs collaborateurs. Dans ce contexte, la gestion des emplois et des parcours professionnels en entreprise (GEPP), anciennement gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), joue un rôle essentiel. Elle permet de cartographier les compétences détenues par les salariés et d'anticiper les évolutions à venir, favorisant ainsi la mobilité interne et externe. En effet, la GEPP encourage la mobilité des collaborateurs au sein de l'entreprise, en leur offrant des opportunités de changement de poste, de service ou de département.


Quelles mesures pour accompagner les parcours professionnels des collaborateurs ?

Pour accompagner les parcours professionnels, différentes mesures peuvent être mises en place, telles que le bilan de compétences, la formation professionnelle ou l'entretien professionnel. Ces outils permettent de faire le point sur les aptitudes et les souhaits d'évolution de chaque collaborateur, tout en favorisant le développement des compétences nécessaires à l'évolution de carrière.


Comment la mobilité fonctionnelle et géographique favorise-t-elle l'évolution professionnelle ?

La mobilité fonctionnelle consiste à changer de fonction et à évoluer dans sa carrière. Elle offre aux individus la possibilité de progresser en assumant de nouvelles responsabilités, en développant de nouvelles compétences et en explorant différents domaines d'activité. En changeant de poste, d'entreprise ou même de secteur, les travailleurs peuvent s'adapter aux besoins changeants du marché de l'emploi et améliorer leurs perspectives professionnelles. Des mesures d'accompagnement telles que le coaching ou l'accompagnement de carrière peuvent être mises en place pour encourager cette mobilité fonctionnelle.


D'un autre côté, la mobilité interne géographique permet de rester dans la même fonction tout en se donnant un nouvel élan professionnel. Elle offre la possibilité de travailler dans un nouvel environnement, de collaborer avec une équipe différente et d'explorer de nouvelles opportunités dans un nouvel endroit. En réduisant le temps de trajet domicile-travail, la mobilité géographique peut également améliorer la qualité de vie des individus. C'est dans ce contexte que s'inscrit la mission d'1km à Pied, qui vise à faciliter la mobilité interne géographique en accompagnant les individus dans leur recherche d'opportunités professionnelles dans d'autres lieux géographiques, généralement plus proches de leur domicile.


Quels dispositifs spécifiques pour la gestion des carrières dans la fonction publique ?

Au sein de la fonction publique, la gestion des carrières et de la mobilité revêt également une grande importance. Les agents publics peuvent bénéficier de dispositifs tels que le reclassement, l'expatriation ou la mobilité au sein de la fonction publique territoriale. Ces mesures visent à sécuriser les parcours professionnels, tout en favorisant l'évolution de carrière au sein de l'administration.


Quels sont les freins à la mobilité professionnelle et comment les surmonter ?

Cependant, certains freins à la mobilité peuvent exister, tels que les règles de mobilité imposées, les contraintes géographiques, les réticences des salariés à changer de poste ou, le plus souvent, l’appréhension de faire une demande de mobilité. Pour les surmonter, il est essentiel d'avoir des outils adaptés qui permettent aux équipes RH d'être proactives et d'anticiper les besoins en mobilité plutôt que de simplement réagir aux demandes. Cette approche proactive contribue à éviter toute inéquité entre les hommes et les femmes, car les femmes osent moins demander des opportunités de mobilité. En mettant en place des plans d'action et des mesures d'accompagnement adaptés, les entreprises peuvent ainsi lever ces freins et favoriser la mobilité professionnelle de manière équitable et efficace.


En résumé, la gestion des carrières et de la mobilité est un enjeu stratégique pour les entreprises et la fonction publique. Elle permet de développer l'employabilité des collaborateurs, d'anticiper les évolutions du marché de l'emploi et de favoriser l'évolution professionnelle. En mettant en place des politiques RH adaptées, les organisations peuvent ainsi gérer efficacement les compétences, fidéliser les talents et assurer leur développement au sein de l'entreprise.



Comments


bottom of page