Forfait Mobilités Durables : FAQ


Voté fin 2019 dans la Loi d'Orientation des Mobilités, le forfait mobilités durables vise à financer les alternatives à la voiture individuelle. Un amendement au projet de loi des finances adopté mercredi 7 octobre 2020 réhausse même le plafond du Forfait Mobilités Durables à 500€ / salarié / an dans les entreprises qui l'adopte.


Pour tout savoir, voici le webinar de l'ADEME :





Questions fréquentes

sur le forfait mobilité durable


Nous avons participé au décryptage de cette mesure chez BlaBlaCar le 3 Décembre 2019, en collaboration avec Ekodev et Lysios. Voici les questions fréquentes qui ont été abordées ce jour là :


D’où viennent les 500€, qui les paie ?

Le montant, de 0 à 500 €, est à la charge de l’employeur mais est exonéré d’impôts pour les salariés et de charges sociales pour les employeurs. Il permet d'onc d'augmenter le niveau de vie des salariés sans toucher au salaire.


Est-ce obligatoire ?

Non, l’entreprise choisit d’investir le forfait dans les déplacements de ses salariés. La discussion de ce choix peut notamment être discuter lors des NAO de votre entreprise, le thème de la mobilité Domicile-Travail étant un des thèmes obligatoires à traiter depuis la LOM. L'Etat employeur s'est engagé, de son côté, à mettre en place le forfait mobilité durable pour tous ses agents à hauteur de 200 €/an pour favoriser le vélo et le covoiturage.


Que remplace t'il ?

Le forfait mobilité durable remplace :

  • l’actuelle indemnité kilométrique vélo (IKV)

  • l’indemnité forfaitaire covoiturage


Peut-on bénéficier du forfait mobilités durables et du remboursement des transports en commun ?

Oui, ce forfait mobilités durables est cumulable avec la participation de l’employeur à l’abonnement de transport en commun ou de vélo partagé, dans une limite de 500€/an (la prise en charge de l’abonnement de transport public reste déplafonnée.) Si l'abonnement transport en commun dépasse déjà les 500€ alors il n'y a plus de budget dans le forfait mobilités durables exonéré d’impôts et de charges sociales. L'entreprise peut alors décider de financer elle-même au-delà de 500€.


Est-ce que tout le monde est éligible ? Salariés, alternants, apprentis, stagiaires ?

Tous les salariés en CDD, CDI, alternants ou apprentis sont éligibles. Les stagiaires ne le sont pas.


Quels sont les modes de déplacement couverts ?

La liste sera précisée par décret, mais devrait couvrir un grand nombre des mobilités durables. (Vélo, VAE, trottinette électrique…etc.) Suivez 1km à Pied sur Linkedin ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les actualités de la LOM.


Le budget de 500 € peut-il soutenir l’achat d’un vélo électrique ?

Oui et l’enveloppe de 500€ peut être cumulée avec des aides locales à l’achat d’un VAE.


Comment les salariés doivent-ils justifier le fait qu’ils covoiturent ou qu’ils prennent le vélo ?

  • Une grande souplesse sera laissée aux entreprises dans les moyens de preuves en fonction des outils de mobilité durable localement (abonnement à un système de vélo, facture d'achat, capture d'écran d'application de covoiturage...)

  • Un "titre mobilité" pourra être créé (ticket restaurant de la mobilité) pour permettre la prise en charge par l’employeur de ses frais de mobilité. Ce titre est en cours d'élaboration. Des startup proposent déjà des cartes de paiement sur lesquelles l'employeur peut charger le montant négocié du FMD.


En résumé, ce forfait mobilités durables est une excellente décision, il encourage les entreprises à investir pour leurs employés et incite les salariés à s’intéresser à de nouveaux modes de transport, plus durables, le pied ! Le montant et l'usage du forfait mobilités durables devront être discutés avec le CSE lors des Négociations annuelles autour de la mobilité rendues obligatoires par la LOM.



Comment décider du montant et des usages ?


La 1ère étape est de faire un diagnostic mobilité pour savoir quelles sont vos opportunités sur votre territoire et vous assurer que les trajets de vos salariés y sont compatibles.

Quant au montant, il est à négocier avec votre CSE.


Notre avis : compte tenu du très bon retour sur investissement et de la résilience que vous allez vous créer en ayant un maximum de salariés à vélo, nous vous recommandons d'opter pour 500€ directement.


1km à Pied peut vous aider à analyser tout cela en détails !


Demandez une démo

Suivez-nous sur Linkedin

Mémo : Pourquoi financer la mobilité durable ?

Les français sont encore plus de 70% à se rendre sur leur lieu de travail en voitures individuelles (source INSEE) avec seulement 1,08 personne à bord. Cet état de fait n'est pas compatible avec la réduction drastique de nos émissions de CO2 avant 2030 pour stabiliser le réchauffement climatique à +1,5°C maximum sous peine de vivre des emballements climatiques qui compliqueraient la vie sur terre.

Si l'éducation au climat permet d'inspirer des changements de comportements, un soutient financier permet souvent de concrétiser le passage à l'action, d'où la création du forfait mobilité durable. La réduction de l'usage de la voiture est le plus gros levier de réduction de CO2 à la portée des citoyens après le régime végétarien selon l'étude "Faire sa part" du cabinet carbone 4 (voir page 9).





Posts récents

Voir tout

Vers une Penurie 2025 ?

Une pénurie de pétrole est-elle imminente ? L'agence Internationale de l'énergie se prononce.

Actualités

Nudge : savez-vous les utiliser ?

Nudge : savez-vous les utiliser ?

RDV le mardi 27 octobre à 11h pour apprendre à utiliser les Nudges et mieux lutter contrer nos “biais cognitifs” !

Forfait Mobilités Durables : FAQ

Forfait Mobilités Durables : FAQ

Tout ce que vous devez savoir sur ce forfait qui facilite le passage aux mobilités durables sur les trajets Domicile-Travail.

Labellisé "Greentech innovation"

Labellisé "Greentech innovation"

Belle reconnaissance pour "1km à Pied" qui aide effectivement les employeurs publics et privés à être au cœur de la transition des trajets.