top of page

Besoin d'analyser et réduire les trajets de vos salariés ? 

Parlons-en !

Déménagement d'entreprise : 9 choses à savoir pour réussir votre implantation


Les employeurs qui nous confient l'étude d'impact de leur déménagement sur les trajets de leur salariés se posent la question : quelles sont les données à prendre en compte pour limiter le turn over ? Quelles incidences y aura-t-il sur les salariés ? 1km à Pied vous aiguille !


Les enjeux de la mobilité Domicile-Travail


La localisation des bureaux est un facteur essentiel dans le choix de rejoindre ou de rester dans une entreprise d’après cette étude de l’IFOP réalisée en 2020 pré et post-confinement.

La proximité est devenue le nouveau luxe des salariés :

  • 59% des moins de 35 ans seraient prêts à accepter une baisse de salaire de 5% en contrepartie de bureaux plus accessibles (moins de 20 minutes de chez eux).

  • la durée du trajet est devenu le critère n°1 passant de 56% en 2020 à 60%, en 2021 devant le contenu des missions (de 51 à 50%) et le salaire proposé (de 49 à 44%).

  • 46% des 30-35 ans et des 35-40 ans considèrent que les bureaux ont été un critère important dans le choix de rejoindre une entreprise, et le chiffre monte à 53% pour les 25-30 ans.


Il est donc crucial de choisir son futur lieu de travail à l'aide de notre étude d'impact du déménagement sur les trajets de vos salariés.

Valorisation de la proximité
Valorisation de la proximité


1) Choisir son implantation d’entreprise pour limiter l'impact sur les salariés


Tout changement d'adresse risque d’entraîner une fragilisation, voire une rupture, des relations entre les salariés et l’entreprise : d’après une enquête de l’IFOP réalisée en 2018 sur 3000 salariés, 49% des salariés franciliens estiment que leurs trajets domicile-travail sont «désagréables ». Il est donc capital pour l'entreprise de maintenir les mêmes conditions de travail avant et après le déménagement, voire de les améliorer.

Un chiffre qui ne dépend pas du mode de transport, mais qui dépend quasi exclusivement du temps de trajet, avec 75% des interrogés qui ont en moyenne plus de 60 minutes de trajet domicile-travail.


Impact du mode de trajets domicile travail sur la pénibilité
Impact du mode de trajets domicile travail sur la pénibilité
Impact des trajets domicile travail sur la pénibilité
Impact des trajets domicile travail sur la pénibilité

En effet, une augmentation de la durée des déplacements quotidiens domicile-travail entraîne des conséquences significatives sur le bien-être des salariés au travail : la même étude indique que les salariés qui ont plus de 40 minutes de trajet

  • se sentent moins bien au travail (mal-être au travail) : les salariés fixent une note de bien-être au travail à 6,4/10

  • restent moins longtemps au bureau (productivité) : les salariés qui font plus de 40 minutes de trajet par jour restent en moyenne 16 minutes de moins par jour au bureau

  • cultivent moins les relations sociales avec leurs collègues (insatisfaction) : seulement 29% des interrogés considèrent les personnes avec qui ils travaillent comme des collègues, mais aussi comme des amis.

  • se projettent moins dans leur entreprise (risque de turn-over accru) : 40% pensent rester plus de 5 ans dans leur entreprise actuelle


Des chiffres à ne pas négliger pour les DRH (Directeurs.trices des ressources humaines), qui doivent inscrire la prévention des risques psychosociaux dans leurs priorités pré déménagement. Il est nécessaire de limiter les conséquences négatives d’une relocalisation géographique d’entreprise sur les ressources humaines, en se souciant de la mobilité des salariés. Il peut d'autant plus être intéressant pour les entreprises de s'interroger sur la question de la gestion des compétences au sein dans un contexte environnemental et géographique différent. Il faut également penser à la gestion des ressources humaines à la suite d'un déménagement et prévoir des aménagements dans certains cas comme : modifications des horaires de travail, passage à une semaine de 4 jours, télétravail, corpoworking etc.


C'est tout un travail de préparation, d'accompagnement et de suivi de vos collaborateurs pour limiter les risques d'un emménagement à une nouvelle adresse.



2) Étudier le meilleur lieu d'implantation avant un déménagement d’entreprise / de siège social


DRH, responsables RSE, office managers, facilities managers, services généraux, autorité organisatrice de la mobilité (AOM), bureaux d’études... il n’est pas impossible d’anticiper les conséquences d’une décision de transfert d’entreprise pour faire de votre projet de relocalisation un véritable levier stratégique d’engagement de vos salariés.


1km à Pied s’occupe de calculer les trajets domicile-travail de votre équipe vers vos potentiels nouveaux locaux


Quels sont vos intérêts à réaliser une étude d’implantation sur les trajets domicile-travail de vos collaborateurs ?


3) Mesurer l'impact du déménagement sur les trajets Domicile - travail


Une bonne étude sur les trajets domicile-travail des employés avant un déménagement d’entreprise vous permettra d’y voir plus clair sur les impacts potentiels d’une relocalisation. Vous y verrez le nombre de “gagnants”, c’est-à-dire les collaborateurs, managers ou personnels de la direction qui verront leur distance de trajet domicile-travail réduite, et les “perdants”, ceux qui la verront se rallonger, notamment à travers un certain nombre d’indicateurs :


De temps de transport

  • l’évolution de la distance domicile-travail médiane en kilomètres avant et après un déménagement

  • l’évolution de la durée domicile-travail médiane en minutes avant et après un déménagement

  • la répartition des salariés en fonction de la durée avant et après un déménagement

De modes de transport

  • l’évolution du nombre d’employés pouvant venir à pied avant et après le transfert géographique d’entreprise

  • l’évolution du nombre d’employés pouvant venir à vélo ou à vélo à assistance électrique (VAE) avant et après le transfert d’entreprise

  • l’évolution du nombre d’employés pouvant venir en transports en commun avant et après le transfert géographique d’entreprise : avec l’évolution du nombre de lignes et correspondances, à emprunter


4) Cibler les situations à risques pour éviter le Turn Over


Vous pourrez ainsi identifier le personnel à risque pour avancer des solutions personnalisées pour les salariés. L’avantage de réaliser une étude d’impact sur les trajets domicile-travail avant un déménagement permet en effet d’anticiper et de minimiser les risques, afin de voir d’une part quels types de salariés seront touchés, et surtout sous quelle forme.

Dans le cadre de nos analyses, nous définissons une personne « à risque » lorsque l’un des critères suivants est identifié :

  • les salariés dont le temps de trajet augmente de plus de 15 min

  • les salariés dont le temps de trajet devient supérieur à 60 min, car c’est une barrière psychologique.

Vous obtiendrez également le taux de turn-over des salariés ayant un trajet de moins de 20 minutes, un trajet de 20 à 39 minutes, de 40 à 59 minutes, et de plus de 60 minutes.


Se soucier de la santé et la sécurité de vos employés, c’est également améliorer votre image, et le climat social de vos collaborateurs, ce qui contribue directement à une démarche RSE.


5) Mesurer de l’impact carbone


La réduction nécessaire des Gaz à effet de Serre émis par le secteur des transports individuels se chiffre à 70% d’ici 2030 par rapport à 2018 pour s’inscrire dans une trajectoire compatible avec l’objectif de 1,5°C.


Avec une étude d’implantation de votre entreprise, vous pourrez mesurer ce que les trajets individuels en voiture sur un an représentent en termes de tonnes de CO2 : un chiffre qui peut apparaître dans le bilan carbone, rapport RSE, et plan de mobilité. Vous pourrez par la suite développer un meilleur plan de mobilité en favorisant des solutions alternatives à l’usage de la voiture individuelle pour décongestionner les routes, lutter contre un trafic routier saturé aux heures de pointe, et à une pollution atmosphérique qui augmente.


6) Le télétravail permet de réduire la taille des bureaux


D’après une étude de l’IFOP réalisée en 2020 pré et post-confinement, il n’a pas fallu attendre une crise sanitaire liée au COVID-19 pour que les salariés souhaitent réaliser du télétravail.

Le télétravail est une demande qui existait bien avant le confinement, et de manière significative : 42% des 1500 salariés interrogés en février 2020 souhaitaient travailler 1 jour/semaine, 31% pour 2 jours/semaine, et quelque 8% pour 3 jours/semaine.


Quand on compare ces chiffres post confinement, les salariés interrogés en septembre 2020 sont 15% à souhaiter télétravailler 1 jour/semaine, 31% pour 2 jours/semaine et le chiffre monte à 22% pour 3 jours/semaine, soit un taux d’évolution de 175% !


Etude IFOP sur le rythme de télétravail
Etude IFOP sur le rythme de télétravail

En stabilisant le télétravail à 2 ou 3 jours par personne vous pouvez réorganiser votre façon de travailler au bureau et réduire le nombre de postes permanents.


7) Déménagement d'entreprise et Plan de Mobilité


Au-delà de l’étude d’implantation, 1km à Pied chiffre également chaque élément du Plan de mobilité pour que vous puissiez prioriser vos actions. En réduisant la part de la voiture et le nombre de kilomètres parcourus, vous cumulerez plusieurs bénéfices :


Economies Financières

Qualité de vie au travail

Productivité

Environnement

Réduction du turnover

Meilleur équilibre pro-perso

Plus de stabilité et d'efficacité dans l'équipe

Réduction de votre empreinte carbone

Réduction du besoin de remplacement & de formation

Moins de fatigue et de stress

Plus de flexibilité sur les heures sup

Réduction des particules fines

Réduction des frais kilométriques

Réduction du risque routier

Plus d'engagement dans la vie de l'équipe

Réduction de la pollution sonore


8) Nouvel outil à votre disposition : le forfait mobilités durables


En plus, coup de bol, l’État favorise la mise en place de vos actions de mobilités durables avec la Loi d'orientation des mobilités, qui met en place un Forfait Mobilités Durables, facilitant la prise en charge par l’employeur des trajets domicile-travail, à condition qu’il s’agisse de moyens de transport durables (moins émetteurs de CO2 que la voiture individuelle).


Pour cela, il permet le versement d'une indemnisation plafonnée à 500€/an/salarié. Ce montant est à votre charge, mais est exonéré d’impôts pour les salariés, et de charges sociales pour les employeurs.


9) Comment réussir un déménagement d’entreprise ?


Un déménagement d'entreprise, qu'il soit national et international, représente un grand changement dans la vie d’un salarié, et une étape importante dans l’évolution d’une société. Lorsqu’il est bien organisé, un projet de déménagement d’entreprise peut constituer un vrai levier de croissance. De plus, il peut permettre aux salariés d’évoluer dans de meilleures conditions de travail, et ainsi prévenir les risques psycho-sociaux (RPS).


C’est pourquoi, il est est important de se renseigner sur les avantages et les inconvénients que représente un tel déménagement. Pour cela, il est conseillé aux entreprises ayant un projet déménagement de se poser les questions suivantes :


➔ L’emplacement géographique des nouveaux bureaux va-t-il rallonger ou raccourcir le temps des trajets domicile-travail de mes salariés ?


➔ Le choix du nouveau site va-t-il permettre aux employés d’évoluer dans un espace plus adapté à leurs besoins, et de bénéficier d’un meilleur environnement de travail ?


➔ Le transfert du siège va t-il améliorer la performance globale de l’entreprise ?


➔ Le nouveau site constitue t-il une installation classée pour la protection de l'environnement (ICPE) ?


Mais se poser ces questions n’est pas suffisant, les entreprises souhaitant organiser leur transfert administratif doivent aussi réaliser ces 3 étapes:


Etape 1, préparer le déménagement :

  • Prévoir beaucoup de cartons de déménagement et d'emballages pour protéger le mobilier fragile

  • Faire une demande de devis pour évaluer le prix du déménagement

  • Réaliser une étude d’impact déménagement

  • Réaliser une visite technique des futurs bureaux

  • Réaliser un budget

  • Faire une évaluation des risques

  • Avoir recours à un comparateur

  • Consulter le plan local d’urbanisme (PLU) de la ville où se situeront les nouveaux bureaux

  • Faire appel à des déménageurs professionnels ou à une société de déménagement

  • Faire une déclaration de valeur


💡 Astuce : S’il s’agit d’un déménagement rapide ou d’un déménagement à l’étranger, et que vous n’avez pas encore accès à vos nouveaux locaux, vous pouvez stocker votre matériel dans un garde meuble, et faire appel à une entreprise de déménagement qui se chargera de faire votre déménagement complet (emballage et déballage de vos fournitures, déplacement de vos objets lourds avec le matériel adapté, le déchargement, l’étiquetage etc.)


Etape 2, se renseigner sur les acteurs impliqués :


  • Le CSE (ancien CHSCT) : l'instance de représentation du personnel dans l'entreprise.


  • La chambre syndicale du déménagement : l'organisation professionnelle qui représente et défend les métiers du déménagement et ses activités connexes (garde-meubles, self-stockage, archivage), des plus modestes PME artisanales aux plus importants groupements.


  • Les partenaires sociaux : désignent les représentants des employeurs et des travailleurs, associations patronales et syndicats.

  • La Dreal : la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement est un service de l’État, qui met en œuvre et coordonne les politiques publiques des ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires


Etape 3, prendre en compte l’impact sur les salariés concernant :

  • La santé et sécurité des travailleurs sur le nouveau site

  • La qualité du travail

  • Les espaces de travail

  • La promotion de la qualité de vie

  • Le ressenti des salariés vis à vis de leur mutation

  • L’amélioration des conditions sociales et l’amélioration des conditions de travail, en s'assurant que le déménagement ne provoque pas un changement non voulu dans l’organisation du travail


Alors, prêts à réaliser votre étude d'implantation avant le déménagement de votre entreprise ?


Avant d'emballer vos cartons et de faire appel à une équipe de déménageurs professionnels, pensez a réaliser une étude d'impact déménagement ! Notre solution de diagnostic mobilité réinvente le travail d'un bureau d'étude mobilité pour vous aidez à anticiper vos projets de changement d'adresse en toute sérénité. Grâce à notre plateforme, nous procédons à la data analyse de votre fichier RH pour vous proposer en 48 heures:

  • l'étude d'impact déménagement,

  • un diagnostic des trajets domicile-travail des salariés en fonction de leur mode de déplacement avant et après le déménagement pour déterminer ceux qui seront les plus impactés,

  • une estimation du retour sur investissement présentant les économies réalisées après le déménagement,

  • un kit de communication pour informer les représentants du personnels, les instance syndicales et vos salariés du déménagement.

Vous avez maintenant tous les outils pour déménager dans les meilleures conditions possibles !

Spécialistes de la mobilité en entreprise, 1km à Pied vous accompagne également lors de la réalisations de vos Plan de mobilité Employeur et optimise le dispatch de vos salariés de terrains inter-sites.

Contactez nous par téléphone : 03 68 78 04 49



Logo_1km_a_pied

A très vite !

L'équipe d'1km à Pied




Comentarios


bottom of page