top of page

Besoin d'analyser et réduire les trajets de vos salariés ? 

Parlons-en !

Gisement de CO2 lié aux réaffectations géographiques


Pour la première fois au monde, un nouveau gisement d'économie de CO2 a été mesuré, grâce aux réaffectations géographiques d’employés.


La start-up 1km à Pied, spécialisée dans la data analyse des trajets domicile-travail, a étudié la répartition géographiques des employés chez ses clients. En deux ans et demi et sur 45 clients analysés, il s’avère que 62% des salariés ont un établissement de leur propre employeur plus près de chez eux.


Ainsi, 62% pourraient faire le même travail plus près de chez eux !



Comment cela fonctionne-t-il ?


1km à Pied facilite les réaffectations géographiques des salariés en identifiants :

  • Les employés qui ont un poste plus proche de chez eux

  • Les employés à proximité d'un établissement qui recrute

  • Les opportunités d'échanges à poste égal entre 2 ou 3 salariés

  • Les télétravailleurs qui pourraient faire du corpoworking






Les économies d'énergie mesurées par 1km à Pied :


Impact Micro pour un salarié chez Point P


Mehdi

Grâce à 1km à Pied, l’équipe RH de Point P a pu le muter

plus près de chez lui :

  • 10 km gagnés matin et soir

  • 290 litres de carburant économisés par an

  • 449€ économisés par an au prix moyen 2021

  • 577€ économisés par an au prix du 14/03/22

  • 1,5 tonne de CO2 économisée par an



Impact macro chez Loxam IDF


Grâce à 1km à Pied, 740 salariés sur 1000 ont un Loxam plus proche de chez eux, et 250 salariés sur 1000 ont exactement le même poste plus près de chez eux, permettant un gain médian de 11km à l’aller. En termes d’économie de carburant, ce sont 317 litres par an et par employé d’économisés, et 631€ de gain médian par an, et par salarié au prix du 14/03/2022. Ces gains sont remarquables en période de crise économique, climatique et énergétique.




Et en national, quel est le potentiel ?


À l’échelle nationale, les réaffectations géographiques pourraient permettre à 7 millions d’employés de terrain d’économiser 10 km à l’aller et donc, d’économiser 2 milliards de litres de carburant, ce qui collerait parfaitement au scénario 1 de neutralité carbone de l’ADEME qui vise une baisse des kilomètres parcourus de 26%.


Les réaffectations géographiques permettraient également de multiplier par 8 le nombre de salariés à distance cyclable. Ce sont entre 5 et 7 millions de tonnes de CO2, et 3,15 milliards d’euros de carburant par an que les réaffectations permettraient d’économiser chaque année. Ces données sont cruciales, dans un contexte où réduire les émissions de gaz à effet de serre est devenu un enjeu vital.


Comme Mehdi (le salarié de chez Point P), environ 45% des actifs travaillent pour des employeurs multi-sites qu’ils soient publics comme La Poste, ou privés comme Point P ou Lidl.

Nous vivons actuellement dans une situation non optimale en gris (voir image ci-dessous) où de nombreux employés auraient la possibilité de faire le même métier plus près de chez eux quand l’option du télétravail n’est pas disponible.



Quid du télétravail alors ?


En effet, 60 à 74% des actifs français sont des employés de terrain qui ne feront jamais de télétravail parce qu’ils travaillent dans des secteurs qui ne le permettent pas tels que : le transport, l’énergie, l’hôtellerie, la restauration, la santé, l’industrie, l’artisanat, le commerce, le BTP… Ainsi, avoir recours à 1km à Pied c’est donner l’opportunité à tous ces actifs de bénéficier de meilleures qualité de vie en travaillant plus près de chez eux, mais aussi de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre.





Comment a-t-on calculé ce gisement ?


Selon Statista, on a consommé en moyenne 6,3 litres en 2021.

  • le prix moyen de l’essence en 2021 est de 1,58€,(41% du parc)

  • le prix moyen du diesel en 2021 est de 1,52€ (59% du parc)

  • le prix moyen de l’ essence au 14 mars 2022 est de 1,99€.

On arrive au calcul suivant pour obtenir le prix moyen du carburant : 59%X1,52+41%X1,58= 1,55.


Nombre de jours travaillés en 2021 : 229

Ainsi, en faisant le calcul suivant:

6,3(litres) X 10(km/trajet) X 2(2trajets) X 229(nombre de jours travaillés)/100 X 7000000(7 millions de personnes) = 2Md litres, on arrive au 2 milliards de litres de carburant économisables par an.




Les réaffectations géographiques sont un gisement très avantageux par rapport à d’autres projets :

  • Pas besoin d’infrastructures coûteuses

  • Réduction des Indemnités kilométriques travailleurs

  • Déploiement rapide = effet rapide

  • Résilience des trajets avant contraction de l’offre de pétrole d’ici 2030..

  • Réduction de l’absentéisme très élevé dans le public et le privé

  • Réduction du Turnover


Les réaffectations pourraient donc générer des Certificats d’Economies d’Energie.



Pourquoi faut-il réduire les distances ?


Selon l’Enquête Mobilité des personnes 2019 de la SDES, 35,7% des actifs ont un trajet court compris entre 0 et 5 km faisable à vélo, pendant que 45,9% ont un trajet long dépassant les 10 km.



On pourrait se réjouir que 35,7% des actifs aient un trajet inférieur à 5 km mais comme il s’agit de trajets très courts, ils ne pèsent que pour 5,57% des kilomètres voyageurs domicile-travail.


Agir sur les trajets de moins de 5 km sera donc insuffisant pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et atteindre la sobriété carbone.


À l’inverse, 84,830% des kilomètres-voyageurs sont parcourus sur des trajets de plus de 10km et 80% d’entre eux sont réalisés en voiture.

Par conséquent, la part occupée par les trajets courts n’occupent que 5,59% des kilomètres voyageurs domicile-travail.



Ainsi, même s’il y avait des pistes cyclables partout et que tous les salariés touchaient le FMD les trajets seraient toujours trop distants, pour que les actifs aient le temps de le faire à vélo. En effet, avec une distance moyenne de 13,3 km à l’aller des trajets domicile-travail, cela prendrait plus d’une heure pour un actif de faire le trajet à vélo, s' il y avait des pistes cyclables. C’est pourquoi, la startup 1km à pied s’est donnée pour mission de réduire les distances dans l’objectif de pouvoir participer à l'élaboration d’une mobilité plus durable.



Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article Trajets Domicile -Travail trop longs ?.


Réduisons les trajets ensemble !


Vous êtes :

  • Un employeur privé multisites ?

  • Une collectivité locale ?

  • Un service public ?

  • Une grosse association multisites ?


Nous pouvons vous aider à identifier vos employés ou agents de terrain qui pourraient être réaffectés plus près de chez eux et pourraient générer des certificats d’économies d’énergie.



1km à Pied c’est aussi:



Contact:

Julie Sadaka-Entringer

Directrice des Opérations & du Plaidoyer de 1km à Pied

+33 6 08 17 17 64

Profil LinkedIn: Julie Sadaka-Entringer



Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page