top of page

Le plan de mobilité employeur commun (PDMEC)

Dernière mise à jour : le 21 avril 2023.


Spécialiste des Plans de mobilité commun, nous gérons par exemple le programme Optimix de l'Eurometropole de Strasbourg, pour agréger les résultats de chaque entreprise pour permettre au territoire de penser ses futurs infrastructures et programmes.

Qu’est-ce qu’un Plan de mobilité employeur commun (PDMEC) ?


Autrefois appelé Plan de mobilité inter-entreprises (PDMIE), le plan de mobilité employeur commun (PDMEC) permet aux entreprises d’être réglementées face à la loi d’orientation des mobilités (LOM) de 2020 en vigueur. Pour rappel, cette loi oblige, pour toutes entreprises de plus de 50 salariés, à se soumettre à des plans de mobilités durables concernant le trajet des salariés entre leur domicile et leur lieu de travail.


Le PDMEC regroupe l’ensemble des actions à mettre en œuvre sur la question de mobilité durable pour les entreprises de plus de 50 salariés. Ce dispositif a pour objectif premier d’inciter les salariés des entreprises à se tourner vers des modes de transport alternatif à la voiture et responsables en réduisant l’empreinte carbone de leurs trajets domicile-travail. Que ce soit de passer d'une voiture de fonction thermique au vélo à assistance électrique, où à l'installation d'une ligne de covoiturage, le PDMEC à pour but de faciliter la mise en place de mesures incitatives à la mobilité douce, parfois compliquées à mettre en place.

De plus, changer de mode de transport permet aux salariés de réduire leurs coûts de déplacement : des primes peuvent leur être accordées par leur employeur.


Qui est concerné par le Plan de mobilité employeur commun (PDMEC) ?


Le Plan de mobilité employeur commun s'adresse avant tout aux employeurs qui se situent sur une zone d’activité avec plusieurs autres entreprises (zone d’entreprises). Il permet donc de rassembler les entreprises et établissements publics sur un même site, pour mutualiser les besoins en mettant en place des plans d’actions.

Pourquoi développer un Plan de mobilité employeur commun (PDMEC) ?


  1. Pour l’entreprise : les employeurs peuvent trouver des solutions de mobilités entre eux grâce à leur proximité avec d’autres entreprises, et à la localisation du domicile de leur salariés par secteurs similaires : cela permet d’élargir leur plans d’actions et donc de s’aider mutuellement. Pour cela, un échange est nécessaire entre les différentes entreprises sur le site.

  2. Pour les salariés : un plan de mobilité employeur commun permet une meilleure accessibilité au site. Les salariés gèrent mieux leur temps de trajet présentent une réduction du turn-over et de l’absentéisme, mais aussi une meilleure productivité liée à la pratique d’une activité sportive. De plus, leurs dépenses liées au stationnement sont réduites considérablement, et ils se sentent mieux intégrés à un projet fédérateur et convivial dans leur entreprise.

  3. Pour la collectivité : revaloriser un territoire montre une prise en compte des citoyens, et du développement durable, avec la réduction du temps de transport et de trajet qui génèrent moins de trafic automobile, moins de pollution atmosphérique et moins de bruit


Quels sont les avantages d’un Plan de mobilité employeur commun (PDMEC) ?


  • Partage des frais : en travaillant ensemble sur leur plan d’action, les coûts de mise en œuvre des plans d’actions pour les entreprises sont réduits

  • Synchronisation de la communication : pour la sensibilisation aux transports en commun, covoiturage, vélo par exemple, mais aussi sur les autres actions possibles

  • Possibilité d’organiser des événements en commun : par exemple lors de la semaine du Développement durable, Semaine de la Mobilité ou bien pour la Journée de la Terre qui sont l'occasion d’organiser des rando vélo, des stands de sensibilisation…

  • Covoiturage : ensemble, les entreprises atteignent la masse critique nécessaire pour former des équipages de covoiturage, et pourront augmenter les chances de réussite

  • Plus de poids face aux collectivités locales : en matière d’aménagements urbains ou pour les transports en commun, grâce à un plus grand nombre de salariés réunis.


Les étapes du Plan de mobilité employeur commun (PDMEC)

plan de mobilité employeur commun : les étapes clés

Tout comme les Plans de mobilités employeurs, le PDEMC est un processus sur le long terme, et qui demande une grande expertise pour les entreprises. Pour mener à bien ce PDEMC, plusieurs étapes sont nécessaires :


1. Lancement


Désignation d’un référent mobilité, qui sera l’interlocuteur prioritaire pour mener à bien ces négociations.


2. Diagnostic et analyse complète


Les employeurs doivent réaliser un diagnostic complet de leur entreprise et de leurs salariés pour voir quelles solutions sont envisageables et pourquoi. Il faut ici identifier les problèmes et difficultés des entreprises, et savoir quelles sont leurs motivations et priorités, pour arriver à un objectif partagé entre toutes les entreprises et partenaires de la zone. À l'issue du diagnostic, vous pourrez proposer un Plan d’action. Mais réaliser une enquête pour 10 ou 15 entreprises représentant parfois plus de 15 000 salariés peut s’avérer compliqué en termes d’organisation. Un bon diagnostic et Plan d’action doivent se réaliser avec une méthodologie rigoureuse. N’hésitez pas à faire appel à un prestataire spécialisé pour cette étape. L’outil 1km à Pied facilite votre diagnostic mobilité (demandez nous une démo).

plan d'action

Par ailleurs, dans le cadre du plan covoiturage, le Fonds vert peut financer jusqu'à 50% des études covoiturage !


3. Mise en œuvre du Plan d’actions


Votre plan d’action sera adapté selon les emplacements de l’entreprise et de ses salariés (mise en place de navettes, d’un arrêt de bus ou métro supplémentaire, d’une flotte de vélos, d’une équipe covoiturage, rapprochement Domicile-travail pour les employés qui ont un poste plus proche de chez eux…). Plusieurs possibilités s’offrent aux employeurs en fonction des besoins : mise en place du

favoriser la marche, le vélo, le covoiturage, les transports en commun, ou encore le télétravail. Il faudra aussi négocier éventuellement avec vos partenaires institutionnels.


4. Suivi des actions et évaluation


Afin de pérenniser la démarche. Il est primordial de procéder à une révision du plan d'action tous les ans, et de procéder à d'éventuelles améliorations, changements avec les établissements voisins. Le référent mobilité a pour rôle d'assurer ce suivi tel une véritable approche RSE.



Alors, prêts à mettre en place votre Plan de Mobilité employeur commun ?




En pleine élaboration de votre plan de mobilité employeur commun, notre bureau d'étude mobilité vous aide à effectuer vos démarches. Grâce à notre plateforme, nous analysons le fichier RH pour vous proposer une solution mobilité livrée en 48 h, 100 % personnalisée et automatisée.


Une fois vos data analysé, nous vous proposons :

  • un plan de mobilité employeur commun chiffré et priorisé

  • un diagnostic des trajets domicile-travail des salariés en voiture de fonction,

  • un plan de mobilité géographique de vos employés,

  • 12 plans d’action détaillés,

  • 4 enquêtes ciblées (marche, vélo, TeC, covoiturage),

  • un annuaire des solutions alternatives aux voitures de fonction,

  • une estimation du retour sur investissement,

  • un kit de communication pour informer les employés du PDMEC.



📞Contactez-nous par téléphone : 03 68 78 04 49




A très vite !

L'équipe de 1 km à Pied

Comments


bottom of page