Le Crédit Mobilité pour réduire la flotte automobile


Image crédit mobilité

7,09% des 40,7 millions de voitures en circulation en France sont des véhicules d’entreprise au 1er janvier 2021, soit plus de 2 700 000 voitures d’entreprise (Source : AAA Data). Alors que le secteur des transports doit se décarboner en urgence, les employeurs peuvent proposer à leurs salariés d’opter pour le crédit mobilité.


Pour réduire l’impact de leur flotte automobile, de plus en plus d’entreprises proposent à leurs salariés d’adhérer au crédit mobilité comme alternative financière à leur voiture de fonction. Comment cela fonctionne-t-il ? Voici quelques explications.


Le crédit mobilité : qu’est-ce que c’est ?


Qu’est ce que le crédit mobilité et comment fonctionne-t-il?


Le crédit mobilité propose aux salariés et collaborateurs d’une entreprise qui bénéficient d’une voiture de fonction, ou peuvent en bénéficier, un budget mobilité adapté à chacun en offrant des choix de transports ou de mobilité plus respectueux de l'environnement.


La notion du crédit mobilité s’appuie sur 3 piliers principaux :


1. Possibilité de financer la mise à disposition d’un véhicule de fonction moins polluant ;

2. Possibilité d’utiliser le solde du crédit mobilité pour l'usage de transports durables :

  • trottinette, vélo, VAE, gyropode, mono-roue, etc…

  • voitures partagées, covoiturage

  • transports collectifs organisés

  • transports en commun

  • les services de mobilité qui disposent des moyens de transports énumérés ci-dessus

3. La part du crédit mobilité non utilisée par chaque salarié lui est reversée chaque année.


Le montant du crédit mobilité peut varier entre 3 000 € et 10 000 € par an. Cette somme est destinée à couvrir les dépenses liées au transport du salarié (abonnement transport, billets de train, location d’une voiture pour des déplacements professionnels et même pour des vacances en famille).


La fiscalité du Crédit Mobilité en France 🇫🇷


Fiscalité pour l’entreprise


Un véhicule en location (assurance, entretien…) peut être soumis à un forfait de 30% du montant global par an ou 40% si l’employeur prend en charge le carburant.

Si l’entreprise est propriétaire du véhicule de fonction, alors, le montant forfaitaire de l’avantage en nature véhicule sera de 9% du montant total d’achat (TTC) pour un véhicule de fonction mis en circulation il y a 5 ans ou moins. Si le véhicule a plus de 5 ans, l’avantage en nature sera réduit à 6%.

Si l’employeur prend en charge le carburant, le montant forfaitaire est ajouté aux frais de carburant, ou est augmenté à 12% du prix d’achat (TTC) pour un véhicule de 5 a