top of page

Besoin d'analyser et réduire les trajets de vos salariés ? 

Parlons-en !

Le Plan de Mobilité Simplifié (PDMS) : une solution gagnante

Le Plan de Mobilité Simplifié (PDMS) a pour objectif de décarboner la mobilité, la rendre inclusive et économiquement accessible sur un territoire donné. Expert des trajets domicile-travail 1km à Pied vous explique pourquoi et comment réaliser un Plan de Mobilité Simplifié sur votre territoire.




Pourquoi réaliser un Plan de Mobilité Simplifié sur mon territoire ?


Un cadre réglementaire et prospectif


Tout d'abord, le PDMS s'inscrit dans un cadre réglementaire et une planification urbaine plus large :

  • En vertu de la Loi d'Organisation des Mobilités (LOM) promulguée en décembre 2019, les Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) de moins de 100 000 habitants, ayant la compétence d'Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM) peuvent mettre en place ce plan novateur. Ainsi, cette démarche permet de conforter la compétence d’organisation de la mobilité de l’AOM, “acteur majeur de l’écosystème local de la mobilité” (source : Cerema). Celle-ci pourra ainsi alimenter les discussions du Comité des Partenaires, ce dernier étant obligatoire depuis 2020.



  • Il est souvent élaboré en cohérence avec d'autres documents de planification tels que le Plan Local d'Urbanisme (PLU), le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) ou le Plan Climat. Cette approche permet d'harmoniser la stratégie de mobilité avec les objectifs de développement urbain durable et de protection de l'environnement.


Les objectifs du Plan de Mobilité Simplifié


Ce plan vise à répondre à plusieurs objectifs importants :

  1. Décarboner la mobilité du territoire : en proposant des alternatives à l'autosolisme, il encourage l'utilisation de modes de déplacement plus durables et respectueux de l'environnement. Il contribue ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées aux déplacements, à limiter les nuisances causées par le trafic automobile et à améliorer la qualité de l'air.

  2. Rendre la mobilité inclusive et économiquement accessible : Il vise à répondre aux enjeux sociaux liés à la mobilité en garantissant l'accès à l'emploi, aux services et aux opportunités pour tous les habitants, en particulier ceux qui sont socialement vulnérables et ne disposent pas de moyens de transport individuels. Cela favorise la cohésion sociale en offrant des solutions de déplacement accessibles à tous.

  3. Prendre en compte les plans de mobilité employeurs (PDME) : cela permet ainsi une coordination et une intégration harmonieuse des différentes initiatives de mobilité au sein du territoire.

  4. Favoriser le développement économique : en facilitant les déplacements professionnels et en améliorant l’attractivité des territoires.

  5. Remplacer l'ancien Plan de Mobilité Rurale : le Plan de Mobilité Simplifié établit une stratégie de mobilité plus durable et solidaire pour l'avenir. Il contribue à limiter l'urbanisation excessive en favorisant un développement urbain plus durable et en proposant des solutions de transport alternatives.



Quand doit-on faire un Plan de Mobilité simplifié ?


La réalisation d'un PDMS peut être entreprise par une collectivité à tout moment, mais il existe des situations qui sont particulièrement propices à son lancement :


  • Lorsqu'un EPCI prend la compétence mobilité ou lorsque des acteurs envisagent la création d’un syndicat : cela permet de réaliser un diagnostic approfondi de la mobilité existante sur le territoire et de définir des scénarios de développement adaptés aux besoins et contraintes spécifiques de la région et de ses habitants.


  • Lorsqu'une AOM déjà existante souhaite relancer une dynamique de mobilité et mobiliser les acteurs locaux : Cela implique d'engager une démarche participative pour fédérer les parties prenantes et les acteurs impliqués dans la mobilité locale.


  • Lorsque d'autres plans urbains, environnementaux ou territoriaux (PCAET, PLUi, SCOT) sont en cours d'élaboration : Cela permet d'harmoniser au mieux la stratégie de mobilité avec les autres volets des plans en cours.


  • Lorsqu'une nouvelle équipe d'élus ou un nouvel exécutif prend en charge les responsabilités liées à la mobilité : cela engendre le désir de mettre en place une politique de mobilité structurée et de planifier des actions spécifiques pour la durée du mandat !



Qui participe au Plan de Mobilité Simplifié ?


Les acteurs du Plan de Mobilité Simplifié


La mise en place d'un PDMS implique la participation de différents acteurs tels que :

  • les collectivités publiques (les intercommunalités, les syndicats mixtes…)

  • les entreprises (à travers les plans de mobilité employeurs)

  • les opérateurs de transport

  • les associations d’usagers et les citoyens

  • Les élus, représentants de l’Etat

  • Les gestionnaires de réseaux

Les PDMS sont souvent soumis à une enquête publique pour recueillir les avis et les contributions des citoyens et des parties prenantes. Cette étape permet de garantir une prise en compte des besoins et des préoccupations de la population locale dans la définition des mesures et des actions du plan. Les résultats de l'enquête publique peuvent également servir de base pour ajuster et améliorer le PDMS avant son adoption définitive.




La coopération essentielle entre les acteurs du Plan de Mobilité Simplifié


La réussite et la durabilité d'un PDMS reposent sur la collaboration étroite et la participation active de toutes les parties prenantes impliquées. Les collectivités locales, les acteurs économiques et associatifs, ainsi que les citoyens, ont tous un rôle essentiel à jouer dans la mise en œuvre et la réussite de ces plans.


La collaboration entre les différentes parties prenantes permet de :

  • prendre en compte les besoins et les préoccupations de chacun

  • identifier les solutions les plus adaptées au territoire

  • garantir une mise en œuvre efficace des mesures envisagées

  • surmonter les obstacles et trouver des compromis pour atteindre les objectifs fixés en matière de mobilité durable.

  • garantir une approche globale de la mobilité durable

  • favoriser l'appropriation du plan par les acteurs locaux et les citoyens, renforçant ainsi son acceptabilité sociale et sa légitimité.



Les mesures du Plan de Mobilité Simplifié


Parmi les mesures envisagées dans un PDMS, on retrouve :

  • le développement des transports en commun

  • la promotion de la marche à pied et du vélo

  • la mise en place de parkings relais

  • la tarification des déplacements

  • l'aménagement des voiries

  • l'encouragement au télétravail.

Ces mesures sont définies en fonction des besoins de mobilité spécifiques au territoire et des contraintes environnementales et réglementaires. A titre d’exemple, la Communauté de Communes Pays de Chantonnay s’est dotée d’un PDMS afin notamment d’inciter au covoiturage avec l’adhésion à la plateforme Karos, mais aussi afin de développer les services cyclables sur son territoire.

A SAVOIR : Pour financer et soutenir la mise en œuvre des PDMS, des ressources financières et des partenariats sont souvent nécessaires. Les subventions et les financements spécifiques (ex : ADEME) peuvent provenir des autorités régionales, nationales ou de l'Union européenne, tandis que les partenariats public-privé peuvent contribuer à la mise en place de services de transport alternatifs et innovants. La diversification des sources de financement et la recherche de synergies entre les acteurs permettent d'assurer la pérennité des actions entreprises dans le cadre du PDMS.


1km à Pied réalise votre Plan de Mobilité Simplifié

1km à Pied vous propose un accompagnement complet dans le développement de l'usage des modes de mobilité alternatifs sur votre territoire. Nos services incluent :

  • Une concertation avec les habitants et les usagers : organisation et animation de réunions publiques pour définir une politique d’aménagement et de services cohérents, en prenant en compte les réalités vécues par la population ainsi que les besoins des acteurs économiques et associatifs locaux.

  • Un diagnostic approfondi du potentiel de transfert modal : évaluation analytique des enjeux topographiques, urbanistiques et de trafic spécifiques au territoire pour favoriser le transfert de la voiture vers les transports en commun, les modes actifs ou partagés

  • La conception de scénarios d'aménagement de la mobilité : création de plusieurs scénarios répondant aux besoins identifiés, prenant en compte les contraintes sociales, les distances à parcourir, le niveau de trafic existant et le budget disponible pour l’Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM).

  • La programmation d'un plan d'action : hiérarchisation et budgétisation des actions à mener dans les années à venir, en prenant en compte les enjeux d'animation, de sensibilisation et de communication nécessaires à la mise en œuvre réussie du plan de mobilité.

Les solutions proposées pour améliorer la mobilité dans les territoires peu denses incluent des initiatives telles que :

  • des lignes régulières de covoiturage

  • le transport solidaire

  • l'autopartage entre particuliers et avec la flotte de l'entreprise

  • l'utilisation de plateformes de mobilité.

Notre expérience permet d’accompagner les collectivités dans une approche collaborative de type "French Mobility" pour expérimenter et soutenir le déploiement de nouvelles solutions de mobilité adaptées aux territoires peu denses, qu'ils soient ruraux ou périurbains.

En conclusion, le Plan de Mobilité Simplifié joue un rôle crucial dans la transition vers une mobilité durable et inclusive. En travaillant ensemble, les collectivités locales, les acteurs économiques et associatifs, et les citoyens peuvent faire de la mobilité durable une réalité. Avec l'accompagnement de 1km à Pied, votre territoire peut développer des solutions de mobilité alternatives qui feront le bonheur de l'environnement et des habitants.




Contactez-nous par téléphone :

03 68 78 04 49




A très vite !

L'équipe 1km à Pied



Bình luận


bottom of page