top of page

7 freins au covoiturage domicile-travail : astuces pour les lever

Le covoiturage, bien que de plus en plus populaire, se heurte encore à de nombreux freins. Spécialiste des trajets domicile-travail et des plans de mobilité employeur, 1km à Pied analyse pour vous les freins au covoiturage, afin de pouvoir les lever un à un au sein de votre organisation.


freins au covoiturage


Laure Wagner, co-fondatrice de la start-up 1km à Pied après avoir œuvré 11 ans chez BlaBlaCar, vous détaille les 7 freins au covoiturage :


1. “Je ne sais pas trop comment ça se passe”.


Pour lever ce frein, il est recommandé de mettre en place une communication massive sur les médias de la collectivité, ainsi que de réguler la publicité automobile sur votre territoire en mettant en avant des messages de covoiturage local.


Les reportages diffusés sur les médias locaux, tels que la radio et la télévision, avec des témoignages sur le terrain, peuvent également contribuer à encourager les utilisateurs à essayer le covoiturage.


covoitureurs ambiance conviviale


💡Il est recommandé d'utiliser des images pour aider les futurs covoitureurs à se projeter dans une situation agréable.







En outre, faire confiance à un inconnu n’est pas chose simple. Les applications sont un moyen formel garantissant la fiabilité et que la personne en face soit en règle (permis de conduire, assurance du véhicule, commentaires et évaluations laissées par les autres usagers)... pour vous permettre de voyager en toute sécurité.



2. “Je ne sais pas quelle application de covoiturage choisir”


applications de covoiturage

Inutile de chercher une application de covoiturage personnalisée par une collectivité. Recherchez plutôt des partenariats entre les collectivités locales et les applications existantes (BlaBlaCar…).


💡Pour toutes les Zones d'Activités Commerciales (ZAC) et Zones Industrielles (ZI), il est conseillé de choisir une application au niveau de l'Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM).


Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à rassurer sur la politique de confidentialité des applis. La protection de la vie privée fait partie des principales craintes des utilisateurs (source : Cerema)



3. “Je veux covoiturer mais je procrastine”


Afin de faciliter l'usage du covoiturage, il est nécessaire de télécharger une application et de créer un compte, ce qui peut être un frein pour certains utilisateurs.

Pour simplifier le passage à l'action, il est recommandé de mettre en place des solutions telles que l'envoi de liens de téléchargement ou l'affichage de QR codes. Des posters ne suffisent pas pour susciter l'adhésion des utilisateurs !


QR code pour telecharger blablacardaily

​​💡Conseils :

  • Il peut être utile d'organiser 2 défis de covoiturage par an, en dehors des périodes de vacances scolaires, pour créer un momentum et générer une masse critique.

Lire aussi : Challenge mobilité : à vous de jouer !

  • Par ailleurs, une communication massive et digitale est essentielle pour booster les téléchargements, avec des newsletters, un site web, des réseaux sociaux, des stands d'inscription sur les marchés le week-end et des affichettes avec des QR codes dans les commerces.


4. “J’ai des horaires atypiques”


En effet, 50% des actifs sont en dehors des heures de pointe (source : DARES, 2022)

tableau sur la proportion de salariés en horaires atypiques

​💡Conseils :

  • Obliger les Zones d’Activités / Zones Industrielles à faire leurs Plan de Mobilité Employeur Commun et communiquer sur le covoiturage ensemble.

  • Pour les AOM, organiser un Comité des partenaires pour consulter et réfléchir directement avec les usagers ou potentiels usagers (représentants d’employeurs, d’associations d’usagers…).



5. “Je n’ai aucun collègue sur mon trajet”.


La majorité des actifs travaillent dans des petites structures où personne ne fait le même trajet qu’eux. En effet, 99,5% des entreprises sont des TPE/PME ! Les salariés ont donc moins de chances d’avoir un collègue près de chez eux.


tableau sur le nombre de petites structures

​💡Conseils :

  • Obliger les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises (GE) à lancer une communication sur le covoiturage domicile-travail.

  • Obliger les Zones d’Activités / Zones Industrielles à faire leurs Plan de Mobilité Employeur Commun et communiquer sur le covoiturage ensemble.


6. “Je n’ai pas les mêmes horaires que mon voisin”.


Au sein d'une même Zone d'activité ou Zone industrielle, certaines entreprises sont en 3 x 8 : 8h - 16h - 00h et d’autres sont sur le rythme 7h, 15h, 23h etc…

tableau sur les horaires decalees en entreprise

💡Conseils :

  • Obliger les ZAC, ZI et Parc d’activités à proposer les mêmes type de 3 x 8

  • Obliger les ZAC, ZI à faire leur Plan de Mobilité Employeur Commun



7. “Je ne peux pas car je pose mes enfants à l’école”.


Certains ont des routines de déplacement complexes ou contraignantes.


Enfants, horaires de travail, manque de temps pour les loisirs et les courses… Changer ses habitudes de déplacement peut sembler difficile pour certaines personnes (Cerema).

communique sur le covoiturage depuis l'ecole

​💡Mais le covoiturage peut s’organiser depuis l’école : je pose mes enfants et j’emmène un parent que je repose le soir devant l’école.

  • Papier A5 à mettre dans les cahiers de correspondance des élèves

  • Réunion d’information dans chaque école à chaque rentrée




1km à Pied vous aide à mettre en place votre stratégie covoiturage !

La plateforme 1km à pied exploite les données du fichier RH des employeurs, conformément au RGPD, pour élaborer une cartographie des trajets de chaque salarié et créer un PDME priorisé et chiffré. En tant que start up, nous offrons nos services aux :

  • Entreprises, en les aidant à mettre en place leur plan de mobilité employeur (PDME)

  • EPCI (communautés de communes) ou syndicats, en les aidant à élaborer rapidement et de manière pragmatique les plans de mobilité des employeurs locaux. Votre étude covoiturage peut être financée jusqu’à 80% par le Fonds Vert !

En tant qu’employeur, vous recevez :

  • Un plan de mobilité employeur priorisé et chiffré

  • 12 plans d’action détaillés, format “to do list”

  • 4 enquêtes spécialisées (covoiturage mais aussi marche, vélo, transport en commun)

  • une estimation du retour sur investissement

  • un kit de communication pour animer le PDME sur une année.

En tant qu’Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM), vous pouvez :

  • Financer les plans de Mobilité employeur sur votre ressort territorial

  • Bénéficier d’une étude exhaustive et anonymisée de tous les trajets Domicile-Travail des entreprises

  • Estimer le potentiel de report modal vers le covoiturage, le vélo et les TeC (au niveau de l’AOM).


Contactez nous par téléphone :

03 68 78 04 49




A très vite !

L'équipe 1km à Pied










Ce qui n’est pas indispensable pour covoiturer


Lorsqu'il s'agit de covoiturer, il est important de noter que certains aménagements et dispositifs sont appréciables mais, pour autant, pas indispensables pour faire fonctionner le covoiturage sur votre territoire :

  • Les aires de covoiturage et les parkings relais dédiés ne sont pas indispensables pour organiser un covoiturage efficace.

  • Grâce aux sites de covoiturage en ligne, il est possible de trouver des partenaires de covoiturage même sans arrêts particuliers prédéfinis.

  • Le covoiturage n'est pas réservé uniquement aux personnes habitant dans des agglomérations. Il peut être bénéfique pour les trajets réguliers, que ce soit pour les courts ou les longs trajets.

  • Il n'est pas nécessaire de posséder un abonnement télépéage pour covoiturer, car les frais de péage peuvent être partagés entre les passagers.

  • Enfin, il ne dépend pas d'infrastructures spécifiques. Le covoiturage est avant tout une question d'organisation entre les participants pour déterminer les points de rendez-vous et les modalités du trajet.

Ainsi, il offre une flexibilité qui permet aux utilisateurs de trouver des solutions adaptées à leurs besoins en termes de mobilité partagée.



Vos alliés pour favoriser le covoiturage


Pour favoriser le covoiturage, vous pouvez vous appuyer sur différents alliés et ressources.

  • Les services de covoiturage et les applications mobiles dédiées (comme BlaBlaCar Daily) sont des outils précieux pour faciliter la mise en relation entre les conducteurs et les passagers.

  • Certaines coopératives d'employeurs ou associations d'employeurs, peuvent également jouer un rôle clé en encourageant le covoiturage parmi leurs salariés.

  • Les organismes tels que l'ADEME locale ou les AOM (autorités organisatrices de la mobilité) peuvent apporter leur soutien et leur expertise dans la promotion du covoiturage. C’est le cas d’Ile-de-France Mobilités et autres acteurs locaux tels que des communautés de communes ou certains départements.

  • Par ailleurs, certaines AOM proposent elles-mêmes des partenariats avec des plateformes de mise en relation, telles que BlaBlaCar, afin de renforcer l'offre.


En collaborant avec ces différents acteurs, il est possible de créer un écosystème propice au développement du covoiturage et de favoriser ainsi une mobilité partagée et durable !



Les avantages du covoiturage pour les salariés


Le covoiturage domicile-travail présente de nombreux avantages pour les trajets quotidiens.

En évitant les embouteillages réguliers, que ce soit pour les distances courtes ou longues, il permet aux travailleurs de se rendre plus facilement à leur lieu de travail.

En partageant les frais de transport avec les autres passagers, le covoiturage devient un mode de transport convivial et économique. En effet, les frais tels que les péages et les frais d'essence sont répartis entre les participants, ce qui permet de faire des économies sur les trajets aller-retour. Jusqu’à 2.000 euros par an !


De plus, le covoiturage permet de partager non seulement les frais, mais aussi les véhicules, ce qui contribue à une mobilité durable et à la mutualisation des ressources. En optant pour le covoiturage, vous participez ainsi à la réduction de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre, et ce tout en bénéficiant d'avantages économiques.


Le covoiturage est donc un choix malin sur le plan environnemental et financier, offrant en plus une solution efficace pour diminuer les bouchons et la congestion routière.


En somme, en favorisant le partage de voiture, le covoiturage s'inscrit dans la dynamique de l'économie collaborative. Autrement dit, il incite à une utilisation plus responsable des ressources et à la réduction des impacts néfastes sur l'environnement. Alors, n'attendez plus : rejoignez la communauté du covoiturage pour aller travailler et découvrez les nombreux avantages d'une mobilité partagée et écologique !


Comentarios


bottom of page